Avril

unnamedSommes­-nous bien assurés de vivre ce que nous vivons ? On disparaît beaucoup dans les romans de Dhôtel, mais sommes­-nous bien certains que les disparus ne rôdent pas dans les parages ? Disparaître est sans doute fatal, mais peut­-être la fatalité n’est-­elle pas ce que l’on imagine.”

Postface à l’ouvrage d’André Dhôtel, Le club des cancres

(La Table ronde, 2007)

(illustration : Hollande, Le cherche midi, 2007)


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/16/d141601193/htdocs/pirotte/wp-includes/class-wp-comment-query.php on line 399